CULTIVER EN PERMACULTURE
Ognon | Le Potager Fleuri

COMMENT NOUS CULTIVONS EN PERMACULTURE

LA PERMACULTURE
La vie du sol en permaculture

NOS PRINCIPES DE CULTURE

A Ognon, nous utilisons des pratiques agricoles résiliantes et régénératives pour cultiver des fruits et des légumes régionaux et saisonniers. 

Nos méthodes inspirées de la permaculture, contribuent à enrichir le sol en nutriments ce qui permet de produire des fruits et des légumes exceptionnels.

Cette méthode de culture permet de développer des systèmes agricoles dynamiques, auto-génératifs et qui ne nécessitent aucun engrais chimique, aucun pesticide ou autre intrant artificiel.

Nous produisons plusieurs centaines de variétés de fruits, de légumes et de fleurs différents sur environ 2.5 hectares en extérieur et dans une serre ancienne.

Nous travaillons aussi à augmenter la biodiversité de nos espaces pour favoriser la pollinisation et les équilibres naturels de la nature.

Une agriculture résiliente commence par un sol sain et fertile.

Nous cultivons en ayant toujours à l’esprit les objectifs suivants:

  • Développer et maintenir la santé du sol en utilisant du compost, des associations de végétaux, des rotations de cultures, de la diversification, du recyclage et bien d’autres méthodes…
  • Utiliser au maximum les ressources naturelles locales et limiter l’utilisation des ressources naturelles non renouvelables
  • S’occuper et prendre soin des animaux de la même manière que l’on traiterait les êtres humains,
  • Utiliser le pouvoir des cycles biologiques et des écosystèmes naturels  pour contrôler les populations de prédateurs ou d’insectes non bénéficiaires,
  • Respecter la vie naturelle, la biodiversité native/locale et les écosystèmes dont ils dépendent,
  • Aider le plus grand nombre à apprécier les bons fruits et légumes et les agriculteurs qui les produisent.

TOUT COMMENCE AVEC LE SOL

Dans un bon nombre de ferme en France et dans le monde, le sol est en très mauvais état. A cause des méthodes de production industrielle, on estime que dans les cinquante dernières années, on estime qu’environ 50% de la couche supérieure des sols cultivés en France est perdue. Le sol est érodé, lessivé et les eaux se déversent dans les estuaires et les rivières qu’elles contribuent à polluer (grâce aux pesticides et aux Nitrates qu’elles transportent). Une fois abimé, le sol perd sa capacité nutritive et son dynamisme.

Le sol de nos cultures à Ognon est particulièrement sain et nous mesurons régulièrement l’évolution de la matière organique qu’il contient. Il faut savoir qu’une augmentation de 1.5% de la matière organique dans le sol permet au sol de retenir 10.000 litres d’eau supplémentaire par hectare et environ 1.5 tonne de carbone.

L’augmentation régulière de la matière organique dans le sol de notre ferme est la garantie de fruits et de légumes plus sains et plus riches en nutriments essentiels à la santé.